Accueil   -   L'Association   -   Les Membres   -   Les Supports

   Manifestations  -  Cours et formation - L'Oeil de Thot - Contact

Les Ateliers de l'Être -   Développement de l'intuition  Newslettre

Adhésion - Recrutement - Formation


Charte A.P.A.D.

 L’A.P.A.D. (Association Professionnelle des Arts Divinatoires) est une association ayant pour vocation de favoriser et maintenir des relations de confiance entre les consultants et les professionnels de la voyance. 

Par des règles simples et logiques, elle désire apporter aux consultants une garantie de qualité basée sur l’expérience et l’éthique de ses membres. 

Seul les praticiens reconnus par la commission d’adhésion l’A.P.A.D. sont autorisés à utiliser son Label. 

Nos règles sont :

Maîtrise et professionnalisme

·        Tout praticien adhérant à l’A.P.A.D. s’engage à exercer son activité avec sincérité, loyauté, objectivité et professionnalisme. 

·        Il est au bénéfice d’une expérience professionnelle souhaitée de 5 ans minimum. 

·        Le praticien maîtrise parfaitement la technique utilisée et annoncée dans sa publicité. 

·        Il est titulaire du Label décerné par L’A.P.A.D. après examens et confirmation de son expérience. (Le travail de diplôme doit démontrer la parfaite maîtrise de la technique utilisée par le praticien) 

Publicité 

·        La publicité doit être loyale et véridique. Elle ne doit contenir aucune promesse frauduleuse, mais informer les consultants sur les compétences ainsi que l’offre du praticien.  

·        Les termes comme « Flash – Médium – Channeling, etc… » dans la publicité, doivent être utilisés à bon escient et correspondre aux dons réels du praticien. 

Obligation et Déontologie 

·        Le praticien travaille toujours dans l’intérêt du consultant en lui dévoilant ce qu’il voit ou ressent et, cas échéant, en le guidant vers des solutions destinées à le rendre autonome.

 ·        Toutes formes de travaux tendant à rendre le consultant dépendant de qui que ce soit sont formellement proscrits par l’A.P.A.D..

Travaux Occultes

 ·        Les travaux occultes faisant appel à des techniques de magie blanche et/ou de magie noire et autres actions permettant la manipulation d’une tierce personne sont strictement interdits par l’A.P.A.D.

 ·        Les pratiques faisant appel à des versements de sommes d’argent importantes ou des reconnaissances de dette, contre des promesses de prières, retour d’affection etc., sont interdites par l’A.P.A.D. et sont sanctionnées par une radiation immédiate et définitive, assortie d’une dénonciation aux autorités judiciaires du lieu de pratique et/ou d’habitation du praticien.

 Aide spirituelle et thérapeutique

 ·        L’A.P.A.D. autorise le praticien à prodiguer une aide spirituelle ou thérapeutique dans la mesure où celle-ci correspond à un acte positif servant au bien-être du consultant et de ses proches.

 ·        Les rituels d'harmonisation exécutés par la personne elle-même et ceci sans aucune tentative de manipulation d'une tierce personne (même conjoint), sont autorisés pour autant que le prix de ceux-ci soient en relation avec le travail et les objets fournis. En règle générale, le prix d'un rituels d'harmonisation ne devrait pas dépasser le montant de 2 à 3 consultations (matériel compris). 

Éthique commerciale et information sur les prix

 ·        Le praticien s’engage à ne pas prolonger la consultation si le ressenti n’est pas positif et s’il ne perçoit pas assez bien le consultant pour faire un travail efficace. Dans ce cas, il guidera le consultant vers un autre praticien correspondant plus aux besoins et aux énergies de celui-ci.

 ·        Tous les prix doivent être clairement affichés et toute surfacturation (par expl. pour prolongation de la consultation) clairement annoncée.

 ·        En cas de prélèvement sur carte bleue ou carte de crédit, le praticien doit obligatoirement inscrire, la date, l’heure et la durée de la consultation sur sa fiche de caisse. Ceci afin d’éviter tout quiproquo avec le décompte du consultant.

 Secret professionnel et sphère privée 

·        Le praticien et l’A.P.A.D. garantissent une discrétion totale et affirment qu’aucune autre personne n’est informée de la teneur des consultations.

·        S’il désire constituer un fichier, il doit obligatoirement en faire la demande au consultant qui seul peut lui accorder l’autorisation. Dans un tel cas, le praticien s’engage à garder ces coordonnées pour le seul usage professionnel de son cabinet et ne les transmettra à aucune autre personne ou organisation.