Accueil   -   L'Association   -   Les Membres   -   Les Supports

   Manifestations  -  Cours et formation - L'Oeil de Thot - Contact

Les Ateliers de l'Être -   Développement de l'intuition  Newslettre

Adhésion - Recrutement - Formation


Arts Divinatoires et Voyance

mode d’emploi

Dans une société où tous les coups sont permis, « pas vu pas pris », et dans un système judiciaire où les coupables sont relaxés, faute de preuves, mais que les victimes se retrouvent coupables d’être crédules, l’A.P.A.D. désire apporter quelques indications et règles de base devant permettre à tout en chacun de choisir tel ou tel service en fonction de ce qu’il peut réellement lui apporter et de ce faite de pouvoir écarter les miroirs aux alouettes présentés par des prétendus devins qui sont avant tout de vrais professionnels de l’argent facile et sans odeurs.

La liste de ces règles n’est pas exhaustive mais devrait être une base devant permettre tout simplement de séparer le bon grain de l’ivraie.

Si vous désirez compléter cette liste, c’est avec plaisir que nous recevrons votre mail et nous ne manquerons pas d’étudier toutes communications
 

Discrétion :

La divination est un Art qui s’exerce dans la confidentialité et ne devrait donc pas s’étaler en publique avec des aires de stars-système ou de compétition.
Méfiez-vous des voyants qui prétendent être les meilleures et font tout pour paraître sous les projecteurs. Les publicités du genre « Vus à la télé – Le Voyant des Stars – Le Voyant officiel de la classe politique etc. etc. » sont à prendre avec beaucoup de prudence.
La modestie et la discrétion sont les qualités premières pour pouvoir pratiquer les Arts Divinatoires en toute sincérité.

 

Devoir de réserve et libre arbitre :

Un vrai professionnel des Arts Divinatoires est toujours conscient que l’avenir n’est pas figé, mais uniquement pré-dessiné. Votre libre arbitre est l’élément principal de votre avenir et vous êtes seul maître de vos choix. Méfiez-vous des individus qui vous affirment avoir toujours la bonne réponse en vous faisant des affirmations figées sur votre avenir.

 

Control de compétences et de communications :

Un professionnel des Arts Divinatoires doit être capable de vous parler de votre passé ou/et de votre présent et/ou de votre environnement actuel.
Avant d’aller plus avant dans une consultation, le praticien devrait de lui-même vous parler de votre passé ou présent. S’il ne le fait pas, poser lui la question.
S’il peut vous en parler, (brièvement) cela démontre, 1 qu’il est compétant, 2 qu’il vous ressent bien et qu’il sera capable de traiter vos questions.

A fausse question = fausse réponse :

Les professionnels de la divination, qu’ils soient astrologues, numérologues, tarologues, médiums ou autres, sont des personnes douées d’une perception extra-sensorielle et d’une sensibilité élevée certes, mais ils restent des êtres humains et ne sont pas des espèces d’extraterrestres lisant votre avenir sur une sorte d’écran magique. Pour un travail efficace, le praticien s’appuie sur le rapport entre votre question et l’énergie qu’il perçoit de votre personne. Donc les questions bidons se rapportant par exemple à une situation inexistante ou concernant en réalité une personne du voisinage, ou encore des histoires que l’on s’inventerait juste pour se passer le temps ou tester les voyants ; Ce genre de question ne peut que déboucher sur un déséquilibre et l’on obtiendra soit, incompréhension de la question par le praticien et perte d’énergie et de fluide à la recherche de la vraie question, soit une réponse complètement à coté, soit pas de réponses. Mais dans tous les cas il y a perte d’argent pour le questionneur et perte de temps pour le praticien.
Alors ; pour tuer le temps il existe des solutions bien plus efficaces et surtout moins onéreuses.

 

Rétention ou dévoilement d’indices personnels :

Pour une consultation constructive, le praticien a besoin d’un minimum d’indication. Dans une consultation en tête-à-tête le praticien reçoit ces indications déjà par votre présence. Lors d’une consultation téléphonique, ces indications doivent être transmises au praticien car le lien consultant/consulté ne peut se faire que par ce biais.

 

Quelles indications peut-on donner ?

·          Le prénom : En général indispensable, Il doit correspondre à votre vrai prénom ou éventuellement votre diminutif ou votre pseudonyme. Mais dans tous les cas se doit être un nom que vous portez car, dans le cas contraire, cela démontre que vous ne donnez pas votre confiance au praticien et vous basez la consultation sur un mensonge. Nul besoin de s’étendre sur le résultat obtenu avec une telle base.   

·          Date de naissance : Très souvent demandée elle est un élément utile, voir indispensable, pour certaines techniques, par exemple astrologie, numérologie, nombrologie, certaines utilisations du tarot où le praticien travaille simultanément Numéro ou nombrologie et tarot ou oracle.

 

·          Attention : La date de naissance permet de définir votre signe astral et votre chemin de vie. Il est très facile pour certains « professionnels de la communication » de vous impressionner en vous débitant un texte correspondant à votre signe et dans lequel vous vous reconnaîtrez immanquablement. Alors ne vous laissez pas mettre de la poudre aux yeux par ce genre de texte accrocheur que vous pouvez vous procurer dans n’importe quelle livre d’astrologie de salon.

  • Un professionnel de la divination doit être capable de vous parler de vous certes ! mais n’en restez pas là

Démarchage :

Une consultation de voyance doit être une démarche personnelle librement décidée par vous-même. Certaines entreprises écrivent ou relancent téléphoniquement leurs clients en prétendant avoir des révélations importantes sur les événements qui vont se produire etc. etc.. Fuyez  ces entreprises à toute vitesse car, elles ne sont que des machines à fric ayant pour seul but de vous vider les poches.

 

Travaux occultes:

Les Travaux occultes et promesses de retour de l’être aimé sont le moyen de soutirer beaucoup, même énormément d’argent à des personnes en situation de détresse. Grand nombre d’arnaques monumentales ont souvent défrayé la chronique et cela continue.

Il est important de se souvenir de quelques principes logiques et basics

LE RETOUR D’AFFECTION N’EXISTE PAS !!!

Et ceci pour une raison simple. Imaginez-vous que vous payez un travail occulte pour faire revenir l’être aimé, qui lui est parti dans une autre histoire, faite un tout petit effort de visualisation et imaginez-vous que l’autre protagoniste en fasse de même ; Lequel des deux aura-t-il raison ? Celui qui paye le plus ? Celui qui le fera en dernier ou en premier ? A moins que se ne soit celui qui a le plus d’arguments ? 

QUE DU PIPO !!! Et des pratiques hautement répréhensibles que le code pénal peut définir sous différentes formes telles que (Escroquerie – extorsion de fonds – chantage – abus de confiance – parfois menace dans le but de s’enrichir…)  et la liste peut s’allonger selon les trucs utilisés pour faire céder le « pigeon ».

Hormis ces considérations, ne perdons pas de vue que l’amour ne s’achète pas et que le fait de vouloir forcer qui que ce soit à faire quelque chose qu’il ne veut pas (même pour son bien) est un acte peu reluisant. C’est justement le caractère coupable de cet acte qui permettra à ces personnages peu recommandables de culpabiliser le dupe et le faire plonger encore plus loin dans cette escroquerie tant la victime espère que cela ne se saura jamais mais que son acte aura au moins servi à quelque chose.

 

Restons logique !

Nous n’avons pas le droit de rentrer dans l’esprit d’une autre personne et de la forcer à faire quelque chose qu’elle ne veut pas.
Même si cela est   "pour son bien !!! "

Cela en revient à pactiser avec les forces de l’ombre (La damnation de Faust)

Si par malheur vous y parveniez ; l’enveloppe physique de la personne pourrait vous revenir, mais son esprit, son âme, son amour ne seront jamais avec vous. Vous auriez à vos côtés un être sans vibrations ni amour et seriez vous-même dans un mal-être incommensurable.

Pour vous prémunir de ce genre de pratique, posez-vous ces quelques questions.

  • La proposition que l’on me fait, a-t-elle un effet libérateur sur moi ? Ou au contraire je me sens violé(e) et désarmé(e).

  • Ai-je le sentiment de faire un acte librement choisi par moi ? Est-ce que je me sens obligé(e) devant le « pouvoir du mage » ? Puis-je parler de cette action à mon(a) meilleur(e) ami(e) ?

  • La somme demandée est-elle acceptable ? Ou suis-je si nul pour devoir payer telle somme pour avoir quelqu’un à mes côtés ?

  • La personne que je paye me fournit-elle des éléments d’identification, (Inscription registre du commerce, No Siret vérifiable, identité et adresse vérifiable, facture ou quittance comprenant les éléments pré-cités et le détail et prix du travail.

  • Pourrais-je par la suite retrouver une trace de mon payement ?

  • Suis-je reçu dans un cabinet ou la consultation se passe-t-elle dans un lieu public ou un lieu qui n’est visiblement pas un cabinet ?

  • Ces questions posez-les-vous franchement. Si les réponses vous laissent un doute, cessez immédiatement toute discutions et fermez la porte à toute relance.

ATTENTION !

Le mode opératoire de ce genre de bisness est primitif mais bien ficelé.

En général on vous demande en premier lieu une somme raisonnable pour une petite potion ou un objet quelconque, cela a pour but de vous mettre en confiance.

Par la suite on vous demande une somme un peu plus importante pour acheter le matériel, eau bénite, pierres exceptionnelles etc… Puis commence les choses sérieuses en vous demandant des sommes importantes en vous laissant comprendre que si vous ne suivez pas, vous aurez fait les premières dépenses pour rien et en vous laissant croire que vous vous exposez à des représailles et tous les malheurs du monde si vous ne continuez pas.

Si vous avez connaissance de ce genre de pratique, faites-le nous savoir cabinet@apad.info

Nous ne sommes qu’une association de professionnels, mais tout ce que nous pourrons faire pour que ce genre d’agissements soit puni et cesse un jour, nous le ferons.

 

Personnages à éviter :

Les Professeurs – Docteur – Maître occultiste – Grand Voyant – Grand Marabout – Grand Médium – X de Saint Machin – Y de la ….

En bref, évitez tous les Maîtres, les Grands, les Professeurs et les noms à particule qui voudraient vous faire croire à leur appartenance à une certaine noblesse, voir même à une Sainte descendance..